News

Fiche de liturgie : Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde...

Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde


FICHE DE LITURGIE

► A télécharger sur le site du diocèse de Fréjus




MÉDITATION

https://qe.catholique.org/les-meditations 

1. La joie de la miséricorde de Dieu. 
L’Évangile annonce une grande joie : Dieu, riche en miséricorde, a donné son Fils unique, "non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé" (Jean 3, 17). "Tout homme qui croit en lui (?) obtiendra la vie éternelle" (Jean 3, 16).
Dieu en effet aurait des raisons pour condamner le monde, pour l’abandonner à son propre sort, puisque si souvent nos œuvres sont mauvaises, notre cœur égoïste, notre volonté tordue. L’histoire de la première alliance, si bien résumée dans le livre des Chroniques (chapitre 36), décrit la perversion des hommes qui n’ont plus besoin de Dieu et qui subissent les conséquences de leur choix : la dévastation de Jérusalem. Et par contraste, nous voyons la grandeur de Dieu qui donne un nouveau commencement, par l’intermédiaire d’un roi clément et raisonnable, Cyrus, prince de Perse, qui est ouvert à la vérité et recherche le Dieu d’Israël. Il a la foi, alors que lui-même est païen.
Et moi, qu’est-ce que je cherche dans ma vie quotidienne ? Le règne de Dieu ou mon propre règne ?

TEXTE DE RÉFÉRENCE 

 JEAN 3, 14-2114 

14 De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,
15 afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.
16 Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
17 Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
18 Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
19 Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
20 Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ;
21 mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »
AELF


Aucun commentaire