Overblog
Suivre ce blog

Caté : La parabole du gérant infidèle

Parabole du gérant infidèle selon Luc 16, 1-15.

 

Caté : La parabole du gérant infidèle

Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent

Comprendre le texte  - La parabole du gérant infidèle

Luc 16, 1-15

Cette parabole porte traditionnellement le titre de "Parabole de l'économe infidèle". Pourtant, il est plus ici question de l'injustice et de la malhonnêteté d'une personne que de sa fidélité ou de son infidélité. La faute de l'économe est avérée. Son maître, un homme riche apprenant (sur dénonciation) les fraudes de son employé, lui demande de rendre compte et le licencie (v1-2). Immédiatement, ce dernier examine les diverses possibilités qu'il a pour s'échapper de cette mauvaise situation. Dans un face à face avec lui-même, que je trouve particulièrement humoristique et plein de vérité sur la nature humaine (v3), il décide de faire venir ceux qui ont des dettes importantes envers son maître et leur demande un billet de "reconnaissance de dette". Comme son licenciement n'a pas encore été rendu public, et qu'il peut donc encore agir comme s'il était toujours l'homme de confiance de cet homme riche, il offre à chacun une réduction importante de sa dette et lui délivre un papier qui restera "officiel", quoiqu'il arrive (v3-7). Apprenant la façon dont son ancien intendant a agit, le maître fait publiquement son éloge (v8). Jésus surenchérit en soulignant l'habileté de cet homme malhonnête, encourageant même ses disciples à faire de même en leur faisant également observer qu’ils sont, pour ce qui est de la prévoyance, inférieurs aux "enfants de ce monde" (v8). D'où ce conseil qu'il leur donne (v9) : des paroles (je le souligne encore ici) qui ont provoqué depuis des siècles beaucoup de controverses, sans doute parce qu'elles présentent quelques difficultés de compréhension. En effet, comment Jésus peut-il conseiller à ses disciples de se conduire comme cet homme malhonnête ? Nous devrons également prêter quelque attention à la chute de la parabole, dans laquelle Jésus devient plus "technique", énonçant que la fidélité dans les petites choses est gage de fidélité dans les grandes et exhortant ses disciples à se montrer fidèles dans la gestion des richesses de ce monde (notamment dans ce qui est à autrui), afin de recevoir les richesses véritables, qui leur appartiendront en propre. Mais lançant également à qui veut l'entendre qu'il est impossible de servir deux maîtres (v10-13).

Le thème principal de la parabole

Extrait de biblentete.over-blog.com (le lien n'est plus valide)

 

Il est difficile de trouver le thème central de cette histoire, parce que Jésus y prend un malin plaisir, non pas à brouiller les pistes, mais à les multiplier. C'est ainsi que nous pourrions parler uniquement de l'amour de l'argent qui pousse à la tricherie, à la malhonnêteté. Mais nous pourrions également développer quelques conseils pour savoir comment gérer l'argent : le notre et celui d'autrui. Avant tout, nous pourrions réfléchir à notre attitude face à l'argent : est-il notre serviteur ou notre esclave ? Est-il un objectif de vie ou un élément essentiel pour vivre ? L'argent a-t-il une odeur ? Y-a-t-il réellement des richesses justes et d'autres qui ne le sont pas … ou qui le sont moins ? Enfin, comment pouvons-nous servir Dieu avec notre argent ? Faire un tri dans l'ensemble des ces éléments est délicat. Mais malgré tout, l'argent semble être l'élément déclencheur de cette histoire.

Extrait de biblentete.over-blog.com

Faire dessiner l'histoire

Une idée sur le site http://centrodeajuda.pt/ebi/tapete-de-historias/ ou sur ce site

Viuels

 

Images Internet
Images InternetImages Internet

Images Internet

Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est malhonnête dans la moindre chose est malhonnête aussi dans une grande.

Illustrations Fano
Illustrations FanoIllustrations Fano

Illustrations Fano

Texte de référence -Luc 16, 1-15

01 Jésus disait encore aux disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens.
02 Il le convoqua et lui dit : “Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car tu ne peux plus être mon gérant.”
03 Le gérant se dit en lui-même : “Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gestion ? Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte.
04 Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, des gens m’accueillent chez eux.”
05 Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : “Combien dois-tu à mon maître ?”
06 Il répondit : “Cent barils d’huile.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.”
07 Puis il demanda à un autre : “Et toi, combien dois-tu ?” Il répondit : “Cent sacs de blé.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu, écris quatre-vingts.”
08 Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête car il avait agi avec habileté ; en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière.
09 Eh bien moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.
10 Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est malhonnête dans la moindre chose est malhonnête aussi dans une grande.
11 Si donc vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête, qui vous confiera le bien véritable ?
12 Et si, pour ce qui est à autrui, vous n’avez pas été dignes de confiance, ce qui vous revient, qui vous le donnera ?
13 Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. »
14 Quand ils entendaient tout cela, les pharisiens, eux qui aimaient l’argent, tournaient Jésus en dérision.
15 Il leur dit alors : « Vous, vous êtes de ceux qui se font passer pour justes aux yeux des gens, mais Dieu connaît vos cœurs ; en effet, ce qui est prestigieux pour les gens est une chose abominable aux yeux de Dieu.

AELF

www.kt42.fr -  Hébergé par Overblog