Le pardon avec Tim Guenard

Le pardon avec Tim Guenard

Biographie de Tim Guénard (auteur de Plus fort que la haine)

Philippe Guénard, plus connu sous le nom de Tim Guénard, né en 1958, est un militant chrétien français, écrivain, éducateur (et apiculteur). Il a raconté dans plusieurs livres son expérience d’enfant battu ayant réussi à rebondir. Il habite dans le Sud-Ouest de la France, près de Lourdes, où il accueille avec sa femme des personnes en difficultés.

 

Selon son autobiographie, « Plus fort que la haine », il est abandonné par sa mère à l’âge de trois ans. Son père tombe dans l’alcoolisme et le maltraite.

À cinq ans, Tim Guénard est envoyé à l’hôpital et son père est déchu de ses droits paternels. Tim Guénard reste trois ans sur son lit d’hôpital, ne recevant aucune visite, et déclare avoir vécu dans l’espérance continuelle de remarcher. Il est alors envoyé à l’Assistance publique et est adopté par un couple d’agriculteurs.

À onze ans, accusé injustement d’avoir incendié une grange, il part en maison de correction où il souffre de mauvais traitements qui le renferment sur lui-même et le rendent violent. Il est muté dans la section des plus durs. À 12 ans, il fugue, et se cache à Paris à côté de la tour Eiffel dans des garages à bicyclettes. Violé, il échoue chez des braqueurs de prostituées qui l’embauchent comme guetteur, mais aussi comme prostitué masculin. Il découvre aussi l’entraide entre les plus pauvres.

À 15 ans, il est pris par la police et se fait renvoyer de maison de correction. Un juge lui fait confiance et l’envoie en apprentissage chez un tailleur de pierres. Parallèlement, Tim Guénard découvre la boxe, dont il écrit qu’elle l’a aidé à canaliser son énergie. Il décroche finalement un CAP de tailleur-sculpteur de pierres des Compagnons du Devoir.

Par hasard, il découvre la Communauté de l’Arche, fondée par Jean Vanier en faveur des handicapés mentaux. Une rencontre avec le père Thomas Philippe, prêtre catholique cofondateur de l’Arche, le mène également sur la voie de la conversion au catholicisme. Il écrit être parvenu à pardonner à son père et à surmonter le traumatisme de son enfance. Depuis, marié et père de famille, il se consacre aux jeunes en difficulté et donne des conférences.

 

Pardonner, ce n’est pas oublier. C’est accepter de vivre en paix avec l’offense. Difficile quand la blessure a traversé tout l’être jusqu’à marquer le corps comme un tatouage de mort. J’ai récemment dû subir une opération des jambes : les coups de mon père ont provoqué des dégâts physiques irréparables. La douleur se réveille souvent ; avec elle, la mémoire. Pour pardonner, il faut se souvenir. Non pas enfouir la blessure, l’enterrer, mais au contraire la mettre au jour, dans la lumière.

viechretienne.catholique.org

Témoignage de Tim Guenard (www.catechese.catholique.fr)

"Pardonner, ce n’est pas oublier"

Pardonner, c’est accepter de vivre en paix avec l’offense.
Difficile quand la blessure a traversé tout l’être jusqu’à marquer le corps comme un tatouage de mort.
J’ai récemment dû subir une opération des jambes : les coups de mon père ont provoqué des dégâts physiques irréparables.
La douleur se réveille souvent ; avec elle, la mémoire.
Pour pardonner, il faut se souvenir.
Non pas enfouir la blessure, l’enterrer, mais au contraire la mettre au jour, dans la lumière.

Je témoigne qu’il n’y a pas de blessures qui ne puissent être lentement cicatrisées par l’amour.

Je ne serai peut-être jamais totalement pacifié.
Il me faudra sans doute recommencer mon pardon, encore et encore.

Internet

Tim Guénard le documentaire

J’ai survécu grâce à trois rêves :
- me faire renvoyer de la maison de correction où j’étais placé - un exploit jusqu’alors jamais accompli ;
- devenir chef de bande ;
- tuer mon père.

Ces rêves, je les ai réalisés.
Excepté le troisième. C’était à deux doigts... Durant des années, la flamme de la vengeance m’a fait vivre."

Et pourquoi n’a-t-il pas réalisé ce troisième vœu ?
Parce que sur ce grand chemin d’une vie parsemée de blessures a surgi un amour, l’Amour « plus fort que la haine » qui, désormais, récupère toute une vie de vengeance et la transforme en une vie de don.

Plus fort que la haine de Tim Guenard
Plus fort que la haine de Tim Guenard

Plus fort que la Haine

www.kt42.fr -  Hébergé par Overblog