Catéchèse : Le paralytique de Capharnaüm

Une catéchèse sur le récit du paralytique de Capharnaüm (Mc 2,1-12) extrait du module "Dieu nous fait confiance" - parcours "A la rencontre du Seigneur".

Réalisation KT42 année 2013-2014.

Catéchèse : Le paralytique de Capharnaüm

OBJECTIF :

  • PERMETTRE LA RENCONTRE : En cultivant la solidarité, en rendant la vie plus belle, nous devenons des signes de la présence de Jésus Christ vivant parmi nous. Nous pouvons permettre  à certaines personnes d’en prendre conscience et de faire, elle aussi, la rencontre de Jésus Christ si elles le souhaitent.

 

Déroulement

I/ Agir

1/ Dire aux enfants :

  • « Nous pouvons nous émerveillés de ce que Dieu a créée de beau et de bon autour de nous. Tout ceci, Dieu l’a confié aux Hommes. Chacun de nous est un trésor et une merveille de Dieu. Il nous a créés à son image et déposant son amour en nous. Il nous invite à faire grandir la vie là où nous sommes ».

2/  Comment faire grandir la vie autour de nous ? Pour voir ce que nous pouvons faire, nous proposons aux enfants un jeu de rôle. (nota :  Vous pouvez aussi ne pas faire le jeu de rôle et vous contenter  d’ouvrir le dialogue avec les enfants, car je propose deux autres sketchs pour ce module)

Les enfants se mettent en groupe. Le catéchiste choisit pour chaque groupe une situation.

1/ Avec le centre aéré, nous partons pour trois jours en camping. Nous savons que Mathis vient, personne ne l’aime, il n’est pas de notre quartier et en plus, il cherche toujours la bagarre. (page 4 du livret enfant ‘Dieu nous fait confiance’)

2/ Près de chez nous, il n’y a pas de terrain de jeu sécurisé pour les tout-petits. Ils nous regardent avec envie faire du vélo ou jouer au ballon dans le seul petit espace disponible du coin.(page 5 du livret enfant ‘Dieu nous fait confiance’)

3/ Avec mes frères et sœurs, nous nous apercevons que demain c’est l’anniversaire d’un ami. Personne n’a prévu de le fêter. (page 4 du livret enfant ‘Dieu nous fait confiance’)

- Les enfants imaginent une solution pour améliorer la situation. Ils préparent une saynète qu’ils présenteront aux autres.

- Après chaque présentation, le catéchiste invite les enfants à repérer ce qui a permis d’améliorer la situation (gestes, paroles, idées). Il note au tableau les solutions.

 

3/ Dire aux enfants : « tous ces gestes, toutes ces paroles, ces idées, donnent du goût à a vie et l’éclairent.  Ce sont des moyens d’être acteur du projet d’amour de Dieu pour les hommes (c’est construire le Royaume de Dieu). Devenir solidaire embellit la vie.Les enfants imaginent une solution pour améliorer la situation. Ils préparent une saynète qu’ils présenteront aux autres.

 

II/ Permettre la rencontre

1/ Dire aux enfants :

- « Nous avons découvert que Dieu nous fait confiance ; cette confiance nous conduit à être solidaire de la terre, des hommes, de l’avenir du monde. Il y a dans la Bible des histoires qui nous montrent des hommes qui font, eux aussi, preuve d’imagination pour aider leur ami ».

 

2/ Prendre une BD sans texte du récit de  Marc 2, 1-12 sur la guérison du paralytique

- Les enfants décrivent ce qu’ils voient pour imaginer l’histoire (accueillir toutes les propositions des enfants)

- Lire ensuite le récit Marc 2, 1-12.

 

3/ Demandez aux enfants ce qu’ils ont repéré au fil de l’histoire ?

- Qui sont les différents personnages ?

- Que font les 4 hommes ?

- Comment réagit Jésus ? que dit-il ?

- Comment est le paralysé au début puis à la fin ?

 

Précisions sur le texte:

- On peut être paralysé dans son corps, mais il existe aussi d'autres manières d'être paralysé, non pas physiquement mais par exemple quand on se renferme sur soi-même, sans contact avec les autres. Ou au contraire, quand les autres nous enferment dans des préjugés et nous excluent en se moquant de nous. On peut également être paralysé par le mal et laisser le péché nous envahir, nous gouverner, nous pousser à agir en égoïste et nous éloigner de Dieu.

- Les 4 hommes de l’évangile permettent au paralysé de rencontrer Jésus. Les chrétiens sont appelés eux aussi à témoigner de leur foi. Ces témoignages peuvent permettre à d’autres de faire la rencontre avec Jésus Christ.

 

4/ Demander aux enfants quelles personnes leur a permis de rencontrer Jésus Christ (parents, grands parents, amis….).

 

5/ A propos de la phrase : "tes péchés te sont pardonnés"

- Pour les gens de l'époque de Jésus, le péché et la maladie sont liés. On est malade parce qu’on a péché ou parce que vos parents ont péché (commis des péchés). Avec ces paroles "tes péchés te sont pardonnés" Jésus remet le paralysé debout ; il l'encourage à se déplacer, à marcher à nouveau, pour prendre le chemin de la lumière vers Dieu.

- Et nous, comment Jésus Christ peut-il nous remettre debout ? Pour le savoir, faire le petit jeu « le mot clé ».

- Dire aux enfants que nous pouvons être pardonnés de nos péchés (nos fautes) par le sacrement du pardon.

 

6/ Jouer le sketch « Le paralysé et les porteurs » ou faire un bricolage sur le paralytique (maquette à monter)

 

7/ Activité : Le mot clé : Trouve le mot clé de l'évangile (en couleur gris) après avoir découvert ceux qui complètent les phrases 1 à 6. Tu sauras grâce à quoi, toi aussi tu peux, comme le paralysé, changer de vie.

 

8/ Terminer par un temps de prière.

Outils pédagogiques utilisés

 

Bricolage maquette : le paralytique de CapharnaümBricolage maquette : le paralytique de Capharnaüm

Bricolage maquette : le paralytique de Capharnaüm

Catéchèse : Le paralytique de Capharnaüm

D'autres idées de rencontres de caté

 

Catéchèse sur Idées Caté : Le paralysé (lien externe)

 

Catéchèse de Théo et Claire : Lève-toi et marche (fichier doc)

 

Pour les enfants de l'éveil à la foi (préscolaire)

Texte de référence - Marc 2, 1-12

01 Quelques jours plus tard, Jésus revint à Capharnaüm, et l’on apprit qu’il était à la maison.
02 Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, pas même devant la porte, et il leur annonçait la Parole.
03 Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes.
04 Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, ils font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé.
05 Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. »
06 Or, il y avait que

AELF

Catéchèse : Le paralytique de Capharnaüm
www.kt42.fr -  Hébergé par Overblog