Overblog
Suivre ce blog

Comprendre : La guérison de l'esclave du centurion romain

Analyse de texte

Le serviteur du centurion romain est malade, il met toute sa foi en Jésus pour guérir cet homme qui lui était cher et qu'il aimait : "dis une parole, afin que mon serviteur soit guéri !".

Selon Luc 7, 1-10 et Matthieu 8, 5-13.

Comprendre : La guérison de l'esclave du centurion romain

Méditation

Récit de  Lc 7,1-10

1. La rencontre entre le centurion romain et Jésus se déroule dans un cadre très particulier, puisque les deux ne se voient pas. Et pourtant, l’échange est plus profond et plus fécond pour le centurion, que pour tous ceux qui entourent Jésus, qui le voient, qui le touchent et qui l’écoutent. On peut dire que l’expérience que fait le centurion de Jésus Christ est spirituelle : il aura su que Jésus allait passer ; il a cru aux témoignages sur la grandeur de sa personnalité, sur la profondeur de sa doctrine et sur les miracles. Mais surtout, le centurion était mû par une urgence : la maladie d’un esclave, qui lui était cher et qu’il aimait.
Notre rencontre avec le Christ, 2000 ans plus tard, sera tout aussi spirituelle et tout aussi féconde, dans la mesure où nous croyons au témoignage et en ses oeuvres. Ses oeuvres, aujourd’hui, ne sont pas de l’ordre de l’autosuggestion, comme ne l’étaient pas les miracles d’antan. Aujourd’hui elles s’expriment par les sept sacrements, dont la Réconciliation et l’Eucharistie sont les sacrements de la guérison et de la croissance spirituelles. Tandis que la communion peut être vécue comme le contact direct de la foule, le recours au sacrement de la miséricorde et l’adoration eucharistique expriment la démarche du centurion romain : "je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit".

Lire la suite sur http://viechretienne.catholique.org

Pour expliquer aux enfants

Etude de texte : La foi de l'officier romain Luc 7.1-10

Sur le site http://www.eodi.org/

 

1°) Le centurion est a priori romain et donc n’est pas juif, ceci est important pour montrer que Jésus est venu pour les juifs et les non juifs.

2°) Le centurion était un homme bon : il aimait son serviteur et il aimait les juifs bien qu’il les commandait. Cela se voit dans ses sentiments (avec le serviteur) et dans ses actes (i l a permis de construire la synagogue)

3°) C’est ce cœur là qui permet aux hommes de chercher Dieu , c’est pourquoi il cherche les services de Jésus, si mplement en ayant entendu parler de lui.

4°) L’attitude du centurion est remarquable : il reconnaît l’autorité supérieure de Jésus (lui-même chef), autorité manifestée par le respect qu’il porte à Jésus en n’osant pas le voir. Et surtout, il sait qu’un ordre est un ordre et il croit que Jésus peut guérir à distance, comme lui peut envoyer des soldats à sa rencontre s ans se déplacer.

5°) La foi du centurion romain est un exemple extraordi naire : il accueille ce qui vient de Dieu (Jésus) et il a une confiance aveugle en Dieu. Il savait que son serviteur allait guérir avec un seul mot de Jésus. A tel point que Jésus dit de lui : " Je vous le dis: même en Israël je n'ai pas trouvé une si grande foi. "

6°) Il est la preuve que de nombreuses personnes disposent du cœur pour accueillir Dieu même s’ils ne le connaissent pas mais qu’un jour ils entendront parler de Lui et ils croiront a u Dieu de l’Amour, puisque eux-mêmes dispensent l’Amour.

 

MEDITATION LA FOI DU CENTURION ROMAIN.pdf

Comprendre : La guérison de l'esclave du centurion romain

Textes de référence

Luc 7, 1-10

 

01 Lorsque Jésus eut achevé de faire entendre au peuple toutes ses paroles, il entra dans Capharnaüm.
02 Il y avait un centurion dont un esclave était malade et sur le point de mourir ; or le centurion tenait beaucoup à lui.
03 Ayant entendu parler de Jésus, il lui envoya des notables juifs pour lui demander de venir sauver son esclave.
04 Arrivés près de Jésus, ceux-ci le suppliaient instamment : « Il mérite que tu lui accordes cela.
05 Il aime notre nation : c’est lui qui nous a construit la synagogue. »
06 Jésus était en route avec eux, et déjà il n’était plus loin de la maison, quand le centurion envoya des amis lui dire : « Seigneur, ne prends pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit.
07 C’est pourquoi je ne me suis pas autorisé, moi-même, à venir te trouver. Mais dis une parole, et que mon serviteur soit guéri !
08 Moi, je suis quelqu’un de subordonné à une autorité, mais j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient ; et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
09 Entendant cela, Jésus fut en admiration devant lui. Il se retourna et dit à la foule qui le suivait : « Je vous le déclare, même en Israël, je n’ai pas trouvé une telle foi ! »
10 Revenus à la maison, les envoyés trouvèrent l’esclave en bonne santé.

AELF

Matthieu 8,  5-13

05 Comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia :
06 « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. »
07 Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. »
08 Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri.
09 Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
10 À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.
11 Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux,
12 mais les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
13 Et Jésus dit au centurion : « Rentre chez toi, que tout se passe pour toi selon ta foi. » Et, à l’heure même, le serviteur fut guéri.

AELF

www.kt42.fr -  Hébergé par Overblog