Overblog
Suivre ce blog

Dialogue/sketch : l'évangile des disciples d’Emmaüs

Dialogue/sketch : La rencontre des disciples d’Emmaüs avec Jésus ressuscité

A jouer lors d'une rencontre de caté ou lors de la célébration de première communion.

 

Évangile selon saint Luc 24, 13 - 35 (version : Les Évangiles de Bellarmin & TOB)

Source du document : http://www.sjsh.org

Dialogue/sketch : l'évangile des disciples d’Emmaüs

Dialogue/sketch : La rencontre des disciples d’Emmaüs avec Jésus ressuscité.

 

Évangile selon saint Luc 24, 13 - 35 (version : Les Évangiles de Bellarmin & TOB)

N :narrateur

J :Jésus

C : Cléophas

D : le 2ème disciple d’Emmaüs

O : au nom des Onze

 

N. : Deux disciples faisaient route vers un village du nom d’Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem. Ils conversaient entre eux de tout ce qui était arrivé. Or, pendant qu’ils conversaient et discutaient ensemble, Jésus en personne les rejoignit ; il faisait route avec eux. Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. Jésus leur dit :

J. : « Quels sont donc ces propos que vous échangez en marchant ? »

N. : Ils s’arrêtèrent, le visage sombre. L’un deux, nommé Cléophas, prit la parole :

C. :« Tu es bien le seul habitant de Jérusalem à ignorer ce qui y est arrivé ces jours-ci ! » J. : « Quoi donc ? »

N. : Ils lui répondirent :

D. : « Ce qui concerne Jésus le Nazaréen, qui s’est montré un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple : comment nos grands prêtres et nos chefs l’ont livré pour qu’il soit condamné à mort et comment ils l’ont crucifié.

C : Nous espérions, nous, que c’était lui qui allait délivrer Israël. Mais, en plus de tout cela, voilà le troisième jour depuis que ces choses sont arrivées !

D : Quelques femmes qui sont des nôtres nous ont, il est vrai, stupéfiés. Elles se sont rendues de grand matin au tombeau et elles n’ont pas trouvé son corps. Elles sont venues nous dire qu’elles avaient même vu des anges qui le disent vivant.

C : Quelques-uns des nôtres sont allés au tombeau. Ils ont trouvé les choses tout comme les femmes avaient dit. Mais lui, ils ne l’ont pas vu. »

N. : Alors Jésus leur dit :

J. : « Esprits sans intelligence, Coeurs lents à croire à tout ce qu’ont annoncé les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Christ endurât ces souffrances pour entrer dans sa gloire ? »

N. : Puis, en partant de Moïse et de tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures ce qui le concernait. Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin. Mais ils le pressèrent en disant :

D. :« Reste avec nous, car le soir tombe et le jour déjà touche à son terme ».

N. : Jésus entra donc pour rester avec eux. Or, comme il était à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, puis rompit le pain et le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent… mais il avait disparu de devant eux. Ils se dirent l’un à l’autre :

C. :« Notre coeur n’était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin, quand il nous expliquait les Écritures ? »

N. : A cette heure même, ils partirent et s’en retournèrent à Jérusalem. Ils trouvèrent réunis les Onze et leurs compagnons, qui dirent :

O : « C’est bien vrai ! le Seigneur est ressuscité et il est apparu à Simon ! »

N. : Et eux de raconter ce qui s’était passé en chemin, et comment ils l’avaient reconnu à la fraction du pain.

 

Source du document : http://www.sjsh.org

www.kt42.fr -  Hébergé par Overblog