Overblog
Suivre ce blog

Hérodiade demande l'arrestation et la mort de Jean Baptiste

Hérodiade demande l'arrestation et la mort de Jean Baptiste

Diaporama et visuels : Hérodiade demande à Hérode, par l'intermédiaire de sa fille, l'exécution de Jean le Baptiste. Hérode le fait décapiter.

Selon Matthieu 14, 1-12 et Marc 6, 13-29.

Je veux que tu me donnes, à l'instant, sur un plateau, la tête de Jean le Baptiste.

Hérodiade 

Hérodiade ou Hérodias est une princesse juive, née dans les deux premières décennies avant notre ère.

Petite-fille d'Hérode le Grand par son père et descendante des Hasmonéens, elle est d'abord l'épouse d'un oncle dont l'identité est incertaine1 avec lequel, suivant l'historiographe Flavius Josèphe, elle a pour enfant Salomé. Elle épouse ensuite Hérode Antipas, un autre de ses oncles, qui répudie la fille du roi de Pétra, avec laquelle il était marié jusque là, ce qui provoque un scandale parmi les Judéens et des tensions avec le royaume nabatéen.

Selon les évangiles attribués à Marc et à Matthieu, c'est elle qui demande et obtient par l'intermédiaire de sa fille, qui n'est pas nommée, l'exécution de Jean le Baptiste. (Wikipédia)

Jean Baptiste arrêté et condamné

Matthieu 14:1-12 et Marc 6: 14-29

Photos et diaporama sans texte sur Free Bible Images

 

 

 

Jean-Baptiste est exécuté

Hérode Antipas fait exécuter Jean-Baptiste Matthieu 14: 1-12, Marc 6: 14-29

Photos et diaporama sans texte sur Free Bible Images

 

Visuels : Hérodiade 

Hérédiade par Benjamin Jean Joseph Constant (1845-1902)

Hérédiade par Benjamin Jean Joseph Constant (1845-1902)

Herodias par Paul Delaroche

Herodias par Paul Delaroche

Hérodiade- Free Bible Image

Hérodiade- Free Bible Image

collégiale de Montbrison stJean Baptiste devant Hérode ©Défrade

collégiale de Montbrison stJean Baptiste devant Hérode ©Défrade

St Jean baptiste-vitraux église Boën ©défrade

St Jean baptiste-vitraux église Boën ©défrade

Hérodiade demande la tête de Jean Baptiste - vitraux église de Chalmazel ©Défrade kt42

Hérodiade demande la tête de Jean Baptiste - vitraux église de Chalmazel ©Défrade kt42

Visuels : Jean Bapstite arrêté

Sur le site https://www.lds.org

Hérodiade demande l'arrestation et la mort de Jean BaptisteHérodiade demande l'arrestation et la mort de Jean Baptiste

Textes de référence

Matthieu 14, 1-12

 

01 En ce temps-là, Hérode, qui était au pouvoir en Galilée, apprit la renommée de Jésus
02 et dit à ses serviteurs : « Celui-là, c’est Jean le Baptiste, il est ressuscité d’entre les morts, et voilà pourquoi des miracles se réalisent par lui. »
03 Car Hérode avait fait arrêter Jean, l’avait fait enchaîner et mettre en prison. C’était à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe.
04 En effet, Jean lui avait dit : « Tu n’as pas le droit de l’avoir pour femme. »
05 Hérode cherchait à le faire mourir, mais il eut peur de la foule qui le tenait pour un prophète.
06 Lorsque arriva l’anniversaire d’Hérode, la fille d’Hérodiade dansa au milieu des convives, et elle plut à Hérode.
07 Alors il s’engagea par serment à lui donner ce qu’elle demanderait.
08 Poussée par sa mère, elle dit : « Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean le Baptiste. »
09 Le roi fut contrarié ; mais à cause de son serment et des convives, il commanda de la lui donner.
10 Il envoya décapiter Jean dans la prison.
11 La tête de celui-ci fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille, qui l’apporta à sa mère.
12 Les disciples de Jean arrivèrent pour prendre son corps, qu’ils ensevelirent ; puis ils allèrent l’annoncer à Jésus.

AELF

Marc 6, 13-29

13 Ils (les 12 apôtres) expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.
14 Le roi Hérode apprit cela ; en effet, le nom de Jésus devenait célèbre. On disait : « C’est Jean, celui qui baptisait : il est ressuscité d’entre les morts, et voilà pourquoi des miracles se réalisent par lui. »
15 Certains disaient : « C’est le prophète Élie. » D’autres disaient encore : « C’est un prophète comme ceux de jadis. »
16 Hérode entendait ces propos et disait : « Celui que j’ai fait décapiter, Jean, le voilà ressuscité ! »
17 Car c’était lui, Hérode, qui avait donné l’ordre d’arrêter Jean et de l’enchaîner dans la prison, à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe, que lui-même avait prise pour épouse.
18 En effet, Jean lui disait : « Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton frère. »
19 Hérodiade en voulait donc à Jean, et elle cherchait à le faire mourir. Mais elle n’y arrivait pas
20 parce que Hérode avait peur de Jean : il savait que c’était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l’avait entendu, il était très embarrassé ; cependant il l’écoutait avec plaisir.
21 Or, une occasion favorable se présenta quand, le jour de son anniversaire, Hérode fit un dîner pour ses dignitaires, pour les chefs de l’armée et pour les notables de la Galilée.
22 La fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa. Elle plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille : « Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. »
23 Et il lui fit ce serment : « Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c’est la moitié de mon royaume. »
24 Elle sortit alors pour dire à sa mère : « Qu’est-ce que je vais demander ? » Hérodiade répondit : « La tête de Jean, celui qui baptise. »
25 Aussitôt la jeune fille s’empressa de retourner auprès du roi, et lui fit cette demande : « Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. »
26 Le roi fut vivement contrarié ; mais à cause du serment et des convives, il ne voulut pas lui opposer un refus.
27 Aussitôt il envoya un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean. Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison.
28 Il apporta la tête sur un plat, la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.
29 Ayant appris cela, les disciples de Jean vinrent prendre son corps et le déposèrent dans un tombeau.

AELF

www.kt42.fr -  Hébergé par Overblog