Débora, femme, prophétesse et juge

Débora, femme, prophétesse et juge

Deborah est un personnage du livre des Juges qui fait partie de la Bible. C'est une prophétesse, la seule femme parmi les Juges d'Israël. Elle exerce cette fonction pendant 40 ans, de 1260 à 1221 avant l'ère chrétienne.

L'histoire de Deborah est racontée à deux reprises en deux chapitres différents : les chapitres 4 et 5 du livre des Juges. Le premier est en prose, le second est de forme poétique et est largement admis comme l'un des plus anciens exemples de poésie hébraïque. Il aurait été écrit au douzième siècle avant l'ère chrétienne, peu de temps après les événements relatés. C'est également l'un des premiers portraits d'une femme dans un rôle héroïque.

On connaît assez peu d'éléments de la vie privée de Deborah. Elle est mariée à un certain Lapidoth (« torches ») et elle rend la justice sous un palmier dans la Tribu d'Éphraïm entre Rama et Béthel.

Elle convoque Barac et lui ordonne de lever une armée parmi la tribu de Nephthali et la tribu de Zabulon pour vaincre l'armée cananéenne de Sisra, au service du roi Yabin. Elle prophétise que la gloire de tuer Sisra en personne ne reviendra pas à Barac mais à une femme.

Barac écrase les troupes de Sisra et celui-ci s'enfuit dans la maison de Yaël, qui lui propose de s'y cacher. Pendant le sommeil de Sisra, Yaël le tue en lui transperçant la tête avec un piquet. Puis, à l'arrivée de Barac, elle lui montre le corps de Sisra.

Cette victoire amène la défaite finale du roi cananéen Yabin qui sera également tué. La paix règne alors pendant quarante ans sur la Terre d'Israël. (Wikipédia)

Lire le récit

Deborah est mentionnée dans le livre des Juges au chapitre 4 et 5

Lire le récit sur catholique.org

■ Chapitre 4

■ Chapitre 5

Pour les animateurs / Déborah la prophétesse

Deborah est la Jeanne d’Arc de la triste histoire d’Israël. Israël est tombé plusieurs fois dans l’idolâtrie. En ce temps-là, il avait perdu tout sentiment de conscience nationale et avait renoncé à son prestige et à son honneur. Mais il avait aussi une résistance et une élasticité qui lui permettait de se remettre comme aucune autre nation. Il se remettait totalement de ce qui semblait être une désintégration spirituelle et politique. Cette capacité à renaître de ses cendres était un don de Dieu. Dieu avait destiné Israël à être restauré, cela est évident quand on considère l’histoire de Deborah et l’époque pendant laquelle elle a vécu.

Lire la suite sur http://deborahfontana69.centerblog.net ou fichier.doc

Des femmes importantes de la Bible : Debora

Elle est la seule femme mentionnée comme juge dans la Bible (Jg 4,5). À ce titre, elle est considérée comme une rassembleuse chargée de libérer, de gouverner, de nourrir, de gérer des conflits, de juger les habitants de son petit territoire qui lui font confiance [3]. C’est le sens donné au mot « juge » dans le contexte biblique. Deborah y inclut même une fonction maternelle qu’elle évoque dans un hymne de reconnaissance qu’elle chante avec le chef des armées après la victoire (Jg 5,7). Deborah est aussi considérée comme prophète.

Lire la suite sur Interbible ou fichier doc

Diaporama et visuels Free Bible Images

Sur http://www.freebibleimages.org

 

Diaporama Histoire de Mig et Meg

D'après le livre des Juges, chapitre 4 à 6

Télécharger le diaporama.pps

 

Débora, femme, prophétesse et juge
Débora, femme, prophétesse et juge
Débora, femme, prophétesse et juge
www.kt42.fr -  Hébergé par Overblog