Overblog
Suivre ce blog

Rencontre de caté : Pâques : le Royaume de l’amour, un don gratuit

Rencontre de caté : Pâques : le Royaume de l’amour, un don gratuit

Pâques : le Royaume de l’amour, un don gratuit . Etudier le récit de Marie madeleine au tombeau selon Jean 20, 11-18.

Catéchèse 2010-2011

Réalisation KT42

Objectifs :

■ Partie 1 : les enfants expérimentent le don

■ Partie 2 : Jésus fait don de sa vie

■ Partie 3 : La résurrection : l'espérance chrétienne (Récit de Jean 20, 11-18, Jésus apparaît à Marie Madeleine)

Déroulement

Télécharger le déroulement "Pâques le royaume de l'amour un don gratuit.docx"

Outils pédagogiques utilisés

► Télécharger les signets sur le site Idées caté

 

 

 

BD : apparition de Jésus ressuscité à Marie Madeleine

D’après Jean 20, 11-18

Illustrations : biblelessonsite.org—Réalisation KT42

Télécharger « BD Marie Madeleine au tombeau.pdf »

Télécharger « BD marie madeleine au tombeau.pub »

 

 

Rencontre de caté : Pâques : le Royaume de l’amour, un don gratuit

Vivre la liturgie du dimanche des Rameaux

Nous avons proposés aux enfants de vivre la messe des Rameaux durant laquelle, il y a eu une projection de diapositives en même temps que la lecture des textes.

 

Ouvrir la page sur le site KT42

Pour les adultes

Nos sociétés occidentales, aujourd’hui, ont un rapport difficile avec la mort. Celle-ci semble anormale et représente souvent un échec : échec de la médecine, échec de la vie… .

La mort fait peur, elle est devenue une inconnue. On ne meurt plus à la maison entouré de sa famille. On ne sait plus se préparer à mourir, on ne connait plus les mots pour parler de la mort aux enfants.

La vie après la mort.

Pourtant si la mort effraie, l’au-delà fascine. L’imaginaire de la vie après la mort peuple nos magazines, les émissions de télévision… . Le New-Age, l’ésotérisme, les pensées orientales, la réincarnation séduisent beaucoup nos contemporains. Pour Jésus, la résurrection est le passage dans la vie de Dieu. Elle n’a rien à voir avec la réincarnation qui est une succession de plusieurs vies en des corps différents. Pour les orientaux, notamment les hindouistes, la réincarnation est une fatalité à laquelle on essaie d’échapper, dans la mesure où chaque existence nouvelle est pour expier les fautes commises durant l’existence précédente. C’est ce qu’on appelle la loi du Karma. Pour les occidentaux, elle est plutôt considérée comme une nouvelle chance. Ces positions sont donc incompatibles avec la vision chrétienne où chaque homme est considéré comme unique. (On est la même personne avant et après la mort).

L’espérance chrétienne.

Et nous chrétiens qu’avons-nous à dire pour rendre compte de notre espérance ? En ressuscitant son Fils, Dieu nous révèle et nous entraîne vers ce à quoi tout homme est appelé : la vie en Dieu pour toujours.

La résurrection est au centre du message chrétien, comme l’affirme Saint Paul en écrivant : « Dieu qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera nous aussi par sa puissance » en (1Co 6,14). C’est là notre espérance. Nous vivrons donc de la vie de Dieu après la mort. C’est notre foi.

La foi des chrétiens s’appuie sur le témoignage des apôtres. Ceux-ci s’attendaient si peu à la résurrection de Jésus que leur foi ne fut ni facile, ni immédiate (le silence des femmes au tombeau en Mc 16,8 en atteste). Ce sont les apparitions de Jésus ressuscité, reliées à des textes de l’Ancien Testament et à des paroles que Jésus avaient dites et à l’action de l’Esprit Saint, qui entraînent l’adhésion des apôtres et de leurs compagnons. Eux et eux seuls ont vu et ont cru. Nous, nous croyons sans avoir vu. Animés du même Esprit Saint, au sein de la même Eglise, nous croyons en leur témoignage et nous continuons à bâtir cette Eglise.

Jésus fait don de sa vie.

Jésus aime tellement les hommes qu’il donne pour eux sa vie et les sauve du péché et de la mort.

Images Free Bible

Images Free Bible

Lire le texte d’Evangile Matthieu 27, 45-50

Mt 27, 45-50
45 À partir de la sixième heure (c’est-à-dire : midi), l’obscurité se fit sur toute la terre jusqu’à la neuvième heure.
46 Vers la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte : « Éli, Éli, lema sabactani ? », ce qui veut dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »
47 L’ayant entendu, quelques-uns de ceux qui étaient là disaient : « Le voilà qui appelle le prophète Élie ! »
48 Aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge qu’il trempa dans une boisson vinaigrée ; il la mit au bout d’un roseau, et il lui donnait à boire.
49 Les autres disaient : « Attends ! Nous verrons bien si Élie vient le sauver. »
50 Mais Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l’esprit.

www.kt42.fr -  Hébergé par Overblog