News

Texte mimé, gestuation : les béatitudes




Évangile : les Béatitudes (texte mimé)

C'est la gestuation que nous prenons quand nous mimons les Béatitudes lors de la messe de la Toussaint.
En maigre, les paroles prononcées par le narrareur, en gras, les gestes que font les enfants.

Selon Matthieu 5.1-16

Mot de l'animateur

Il pourra souligner que :
- ces Béatitudes sont un chemin de bonheur pour ceux qui veulent suivre Jésus (insister sur le mot "heureux!"). Elles sont une invitation à la joie.

- cette "charte de vie" est souvent à l'opposé de ce que nous dit le monde dans lequel vous vivons… où il faut être riche, arriver le premier… Il nous faut donc apprendre à faire des choix et être des témoins courageux du Christ.

Extrait du site : https://sitecoles.formiris.org 

La gestuation

Quand il voit la foule qui le suit, Jésus monte dans la montagne. Il s'assied, ses disciples s'approchent. Alors, il se met à les instruire.
Il s'assied, ses disciples s'approchent.

Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Les enfants se placent en 1/2 cercle, mettent les mains comme pour communier, puis les soulèvent.

Heureux les doux, ils obtiendront la terre promise !
Les bras redescendent et on ouvre les mains vers l'avant.

Heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés !
On met les mains sur le visage en baissant la tête, puis chacun met son bras sur l'épaule de son voisin.

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice: ils seront rassasiés !
Tous avancent d'un pas, tendent les bras vers le haut, puis les croisent sur la poitrine.


Heureux les miséricordieux, ils obtiendront miséricorde !
On se retourne vers son voisin, on met les deux bras sur son épaule, et on se sourit.

Heureux les cœurs purs: ils verront Dieu !
Les enfants se haussent sur la pointe des pieds et lèvent les bras le plus haut possible.

Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu !
Les enfants se donnent la main.


Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice: le Royaume des Cieux est à eux !
Heureux êtes-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute, et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
On tombe à genoux, et on s'abaisse vers le sol.

Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux !
On se redresse lentement, et on reprend la position initiale, mains comme pour communier.

N.B. : Pour assurer une qualité de gestuation de cet évangile, il est essentiel que le lecteur laisse le temps aux gestes de se faire avec lenteur. C'est une façon de s'imprégner de la Parole.


Un deuxième mime de l'évangile des Béatitudes

 ► Télécharger le fichier pdf




Le sermon sur la montagne - Jésus dit les Béatitudes
Le sermon sur la montagne - Jésus dit les Béatitudes

Aucun commentaire