Fête du Christ-Roi : coloriages et jeux pour le caté

nov. 21, 2023 0 comments
Christ-Roi : coloriages et jeux


La fête du Christ Roi est célébrée le dimanche avant l'entrée de l'Avent. Elle termine l'année liturgique.

Mots cachés : Le bon larron

Réalisation KT42 - Liturgie du Christ Roi, année C

► Télécharger le fichier. PDF (fiche A4 avec les réponses)


Mots cachés : "C'est toi-même qui dis que je le suis"

Evangile du Christ Roi année B - Jean 18, 33b-37

Réalisation KT42


Mots cachés de l'Evangile du Christ Roi année B


Mots cachés : "Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire"

Evangile du Christ Roi année A - Matthieu 25, 31-46

Réalisation KT42

Jeu 

Ecrire la phrase dans  le cadre : "Apocalypse 1,8 : "Moi, je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était et qui vient, le Souverain de l’univers."
jeu catechese fete du christ roi


Signets sur le Christ-Roi

Jeu utilisé dans le cadre d'un temps de caté sur le Christ Roi .Vous y trouverez aussi une activité autour d'un photo langage.

Réalisation KT42


Jeu des paires 

Jeu utilisé dans le cadre d'un temps de caté sur le Christ Roi réalisé par KT42. Vous y trouverez aussi une activité autour d'un photo langage.
- Regrouper les paires qui s’opposent (le roi sur un cheval/Jésus sur un âne)
- Discuter en équipe : qu’est-ce que ces images représentent ? En quoi les paires s’opposent-elles ?
- En quoi le royaume terrestre est-il différent du Royaume de Jésus ?
- Qu’est-ce que cela nous révèle du Royaume de Jésus ?

► Télécharger le jeu.pdf

JEU DES PAIRES christ roi


Qu'est-ce que la fête du Christ Roi ?

L’année liturgique se termine avec la fête du « Christ, roi de l’univers ».
C’est une fête assez récente, puisqu’elle fut instituée en 1925 sous le nom de « Christ Roi ». Le Christ est « Roi de l’univers ». Roi de l’univers, et non pas roi d’un pays particulier, roi d’un territoire repéré et repérable. A Ponce Pilate, Jésus répondra qu’il est roi, en effet. C’est bien ce que Pilate voulait entendre. Mais Jésus précisera clairement que son royaume n’est pas de ce monde (Jn 18, 28-40), même si cela ne signifie pas non plus qu’il en soit étranger. On tournera néanmoins Jésus en dérision, à ce sujet-là, en apposant un écriteau en haut de sa croix : « Roi des juifs » (Lc 23, 39-43). Et du haut de cette croix, Jésus nommera son royaume du nom de paradis où, contre toute attente, il accueillera un bandit que nous nommons aujourd’hui Bon larron. Une parole du Christ retentira sur la croix. C’est la parole de celui qui n’est pas « roi des juifs » mais, à la fois bien plus que cela et bien moins que cela, « Roi de l’univers ». La parole de ce souverain ne sera pas une parole qui renversera le monde, mais une parole qui retournera ce qui empêche le monde, ici-bas, de connaître la joie et la paix. Sa parole sera une parole de miséricorde dite à un malfaiteur qui montre à tout l’univers que l’on peut entrer dans le lieu de notre bonheur si l’on a foi en cet homme, Jésus, qui est sur la croix.
Extrait du Jour du Seigneur

 

Activités caté sur le récit du bon larron



Rencontre de caté

Ouvrir la page

RENCONTRE DE CATE CHRIST ROI


"Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger... "




TEXTES DE RÉFÉRENCE

Matthieu 25, 31-46 - Année A

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !’ Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu...? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’ Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’ Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.’ Alors ils répondront, eux aussi : ‘Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?’ Il leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.’ Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »   AELF


Jean 18, 33b-37 -  Année B

En ce temps-là, Pilate appela Jésus et lui dit : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? » Pilate répondit : « Est-ce que je suis juif, moi ? Ta nation et les grands prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? » Jésus déclara : « Ma royauté n’est pas de ce monde ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. En fait, ma royauté n’est pas d’ici. » Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi-même qui dis que je suis roi. Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. » AELF


Luc  23, 35-43 - Année C

En ce temps-là, on venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à observer. Les chefs tournaient Jésus en dérision et disaient : « Il en a sauvé d’autres : qu’il se sauve lui-même, s’il est le Messie de Dieu, l’Élu ! » Les soldats aussi se moquaient de lui ; s’approchant, ils lui présentaient de la boisson vinaigrée, en disant : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! » Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : « Celui-ci est le roi des Juifs. » L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! » Mais l’autre lui fit de vifs reproches : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. » Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. » AELF


Visuels à colorier 

(à n'utiliser que dans le cadre de la catéchèse)


► D'autres coloriages sur le site "la vie des paroisses"

album christ roi




Rechercher dans ce blog

Mots clés

ARCHIVES