News

Diaporama : l'évangile des Rameaux



DIAPORAMA : RAMEAUX, ENTRÉE DE JÉSUS À JÉRUSALEM

Récit de la procession des Rameaux, liturgie de l'année C.
Entrée triomphale de Jésus à Jérusalem selon Luc 19, 28-40
Réalisation : www.kt42.fr

Illustrations : www.freebibleimages.org

Télécharger le diaporama "le texte des Rameaux année C"



LIRE LE RÉCIT

 "Les Rameaux : Jésus entre triomphalement à Jérusalem" selon Mathieu 21, 1-11 et Jean 12, 9 - 19

Mathieu 21, 1-11

1 Lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem et furent arrivés à Bethphagé, vers le mont des Oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples, leur disant:
2 " Allez au village qui est en face de vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi.
3 Et si quelqu'un vous dit quelque chose, vous direz: " Le Seigneur en a besoin, mais il les renverra bientôt. "
4 Or ceci arriva afin que s'accomplît la parole du prophète disant:
5 " Dites à la fille de Sion: Voici que ton roi vient à toi, plein de douceur, monté sur une ânesse et sur un ânon, fils de celle qui porte le joug.
6 Les disciples allèrent donc et firent comme Jésus leur avait commandé.
7 Ils amenèrent l'ânesse et l'ânon, mirent sur eux leurs manteaux, et il s'assit dessus.
8 Une foule énorme étendit ses manteaux sur le chemin; d'autres coupaient des branches aux arbres et les étendaient sur le chemin.
9 Et les foules qui allaient devant lui et qui le suivaient, criaient: " Hosanna au fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna au plus haut des cieux! "
10 Lorsqu'il entra dans Jérusalem, toute la ville fut en émoi; on disait: " Qui est celui-ci? "
11 Et les foules disaient: " C'est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée.
AELF

​Jean 12, 9 - 19

09 Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là, et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir ce Lazare qu’il avait réveillé d’entre les morts.
10 Les grands prêtres décidèrent alors de tuer aussi Lazare,
11 parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s’en allaient, et croyaient en Jésus.
12 Le lendemain, la grande foule venue pour la fête apprit que Jésus arrivait à Jérusalem.
13 Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le roi d’Israël ! »
14 Jésus, trouvant un petit âne, s’assit dessus, comme il est écrit :
15 Ne crains pas, fille de Sion. Voici ton roi qui vient, assis sur le petit d’une ânesse.
16 Cela, ses disciples ne le comprirent pas sur le moment ; mais, quand Jésus fut glorifié, ils se rappelèrent que l’Écriture disait cela de lui : c’était bien ce qu’on lui avait fait.
17 La foule rendait témoignage, elle qui était avec lui quand il avait appelé Lazare hors du tombeau et l’avait réveillé d’entre les morts.
18 C’est pourquoi la foule vint à sa rencontre ; elle avait entendu dire qu’il avait accompli ce signe.
19 Les pharisiens se dirent alors entre eux : « Vous voyez bien que vous n’arrivez à rien : voilà que tout le monde marche derrière lui ! »
AELF


Voir aussi


 https://catechismekt42.blogspot.com/2011/08/diaporama-et-textes-de-la-passion-pour.html


Idée de mime sur l'évangile des Rameaux

Une idée que j'ai donnée à une internaute qui m'en avait fait la demande.

Je ne vois pas comment mimer Jésus sur un âne (et est-ce utile ?), mais il peut y avoir deux narrateurs pendant le mime. Le narrateur 1  lit le récit de l'évangile et le narrateur 2 commente les événements. Pour cela, il faut faire un petit mixage du récit de Jean 12,  9 - 19 et Mathieu 21, 1-11.

Ainsi le narrateur 2  peut :
- insister sur le fait que Jésus a choisi de monter un simple âne plutôt qu'un cheval (qui serait davantage digne d'un roi). Jésus révèle ainsi qu'il n'est pas un roi tel que les juifs l'espèrent.Il est humble, lui, le fils de Dieu. 
- expliquer que la foule acclame Jésus en disant "Hosanna au fils de David!"  Jésus est de la descendance de David, un grand roi d'Israël. Il peut légitimement devenir le nouveau roi d'Israël qui libérerait le peuple du joug des romains. Il est le Messie attendu.
- la foule acclame aussi Jésus parce qu'elle a été témoin des miracles qu'il a accomplis, notamment, ressusciter Lazare. N'est-ce pas le signe que Dieu est avec lui ?
- insister aussi sur la colère des pharisiens (Jean 12, 10 " Les grands prêtres décidèrent alors de tuer aussi Lazare parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s’en allaient, et croyaient en Jésus.").Lazare est devenu un témoin gênant qui parle de la puissance de Jésus. 
- Les pharisiens avaient déjà décidé de la mort de Jésus (Jean 11, 57 "Les grands prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres : quiconque saurait où il était devait le dénoncer, pour qu’on puisse l’arrêter".) parce qu'ils n'acceptent pas que les juifs les "abandonnent" au profit de Jésus. Ils vont  attiser la foule quand Ponce Pilate demandera la libération de Jésus ou de Barrabas. On comprend mieux comment le peuple, qui acclamait quelques jours plus tôt Jésus, va ensuite choisir de faire le mourir.




Aucun commentaire