News

BD et activités caté : Jésus guérit la femme qui perd du sang (l'hémorroïsse)

L'hémorroïsse (la femme souffrant de pertes de sang) selon Mc 5, 25-34 et Luc 8, 43-48.

L'hémorroïsse (la femme souffrant de pertes de sang) selon Mc 5, 25-34 et Luc 8, 43-48.


Ma fille, ta foi t'a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal.


BD : LA FEMME AUX PERTES DE SANG

  • Visuel : http://gmcgmjrsantamaria.blogspot.fr/
  • Texte : KT42





ILLUSTRATIONS ET DIAPORAMA FREE BIBLE IMAGES

Récits de deux miracles : une femme guérit après avoir touché l'ourlet du vêtement de Jésus, puis la fille de Jaïre.

Marc 5: 21-43, Luc 8: 40-56

► Avec l'histoire de la fille de Jaïre sur Free Bible images

 http://freebibleimages.org/photos/lumo-jairus/



COLORIAGES







Labyrinthe



Mobile




VIDÉOS

Ouvrir la page

videos-jesus-guerit-la-femme-qui-perd.html

TEXTES DE RÉFÉRENCE

Luc 8, 43-48

43 Or, une femme qui avait des pertes de sang depuis douze ans, et qui avait dépensé tous ses biens chez les médecins sans que personne n’ait pu la guérir,
44 s’approcha de lui par-derrière et toucha la frange de son vêtement. À l’instant même, sa perte de sang s’arrêta.
45 Mais Jésus dit : « Qui m’a touché ? » Comme ils s’en défendaient tous, Pierre lui dit : « Maître, les foules te bousculent et t’écrasent. »
46 Mais Jésus reprit : « Quelqu’un m’a touché, car j’ai reconnu qu’une force était sortie de moi. »
47 La femme, se voyant découverte, vint, toute tremblante, se jeter à ses pieds ; elle raconta devant tout le peuple pourquoi elle l’avait touché, et comment elle avait été guérie à l’instant même.
48 Jésus lui dit : « Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix. » (Luc 8, 43-48)
AELF

Mc 5, 25-34

24 Jésus partit avec Jaïre, et la foule qui le suivait était si nombreuse qu’elle l’écrasait.
25 Or, une femme, qui avait des pertes de sang depuis douze ans… –
26 elle avait beaucoup souffert du traitement de nombreux médecins, et elle avait dépensé tous ses biens sans avoir la moindre amélioration ; au contraire, son état avait plutôt empiré –…
27 cette femme donc, ayant appris ce qu’on disait de Jésus, vint par-derrière dans la foule et toucha son vêtement.
28 Elle se disait en effet : « Si je parviens à toucher seulement son vêtement, je serai sauvée. »
29 À l’instant, l’hémorragie s’arrêta, et elle ressentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal.
30 Aussitôt Jésus se rendit compte qu’une force était sortie de lui. Il se retourna dans la foule, et il demandait : « Qui a touché mes vêtements ? »
31 Ses disciples lui répondirent : « Tu vois bien la foule qui t’écrase, et tu demandes : “Qui m’a touché ?” »
32 Mais lui regardait tout autour pour voir celle qui avait fait cela.
33 Alors la femme, saisie de crainte et toute tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité.
34 Jésus lui dit alors : « Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal. »AELF
google images


google images


http://cuantunguyg.blogspot.com/2015/06/ung-vao-ao-chua-cn-xiii-tn-b-28-6-2015.html

http://catequesecatolica.com.br/site/hemorroissa-lucas-843-48/



Aucun commentaire