News

BD et diaporama : La marche sur les eaux, le doute de Pierre

BD et diaporama : La marche sur les eaux, le doute de Pierre
"Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?".



Un diaporama et plusieurs BD sur le passage d’évangile de la marche sur les eaux. 
 Jésus ordonne à Pierre de venir le rejoindre. Pierre prend peur ce qui amène Jésus à lui dire : "Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?".

Références bibliques : 
  • Jean 6, 15-21
  • Mt 14,24-33
  • Marc 6, 45-52

DIAPORAMA : JÉSUS MARCHE SUR LES EAUX

Réalisé par KT42

► Illustrations sur le site Sermon 4 Kids (illustrations de Henry Martin)


Télécharger « diaporama Jésus marche sur les eaux »


Diaporama : Jésus marche sur les eaux from kt42 catechisme


BD : LE DOUTE DE PIERRE

Mise en page KT42 - Illustrations Internet

Télécharger la BD 2 "la marche sur les eaux".pdf

 


BD : "CONFIANCE, C’EST MOI !"

Télécharger la BD "Confiance, c'est moi (marche sur les eaux)".pdf


JEU DES SEPT DIFFÉRENCES

A télécharger sur www.diocesismalaga.es/cms/media/dibujos/20140346.jpg


BD : MIRACLE DE JÉSUS, LA MARCHE SUR LES EAUX

Illustration : "Les miracles de Jésus en bande dessinée - JF Kieffer—Ch. Ponsard, ed. Fleurus sur le site de l'Eglise catholique de l'Oise



Catéchèse et BD

► Proposition détaillée sur le thème de la peur et de la confiance

sur le site de l'Eglise catholique de l'Oise

Télécharger la BD "la confiance.pdf


VISUELS ET DIAPORAMA : JÉSUS MARCHE SUR L'EAU



COLORIAGES

Visuels


MÉDITATION

En renvoyant les gens qui l'avaient entendu, Jésus a demandé à ses disciples de le suivre et il est resté pour prier. Ce passage nous montre le besoin d'avoir une communion personnelle et intime avec Dieu. Peu de temps après, les disciples étaient encore dans la mer, une tempête a commencé à se former. Jésus sentant la situation aggravée voulait être présent parmi ses disciples. Avant même qu'ils puissent pleurer pour lui Jésus, le fils de Dieu veut faire partie de notre vie, si nous le permettons. Il vient nous secourir quand on crie et dans certaines situations de danger, tout ça parce qu'il nous aime. Jésus peut et veut aider dans notre vie, changer les situations que nous ne pouvons pas changer, parce qu'il est Dieu.
Pierre dit: "Si tu es ton Seigneur, laisse-moi aller à toi!" Sans la foi nécessaire, Pierre coulerait. Une confiance totale est essentielle. Jésus nous aide. Ce n'est pas une honte pour Pierre. Il a été marqué par cet épisode, non pas parce qu'il a vu Jésus marcher sur les eaux, mais parce qu'il est allé à sa rencontre et a marché vers lui. Le triomphe est dans ceux qui risquent de marcher avec Dieu ! Ose faire confiance ! Il peut changer une situation contre nous en notre faveur. Parce qu'il nous aime. 

TEXTE DE RÉFÉRENCE

MT 14,24-33

24 La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.
25 Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.
26 En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier.
27 Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! »
28 Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. »
29 Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.
30 Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »
31 Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »
32 Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
33 Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »
34 Après la traversée, ils abordèrent à Génésareth.
35 Les gens de cet endroit reconnurent Jésus ; ils firent avertir toute la région, et on lui amena tous les malades.
36 Ils le suppliaient de leur laisser seulement toucher la frange de son manteau, et tous ceux qui le faisaient furent sauvés. ©AELF

Marc 6, 45-52


45 Aussitôt après, Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, vers Bethsaïde, pendant que lui-même renvoyait la foule.
46 Quand il les eut congédiés, il s’en alla sur la montagne pour prier.
47 Le soir venu, la barque était au milieu de la mer et lui, tout seul, à terre.
48 Voyant qu’ils peinaient à ramer, car le vent leur était contraire, il vient à eux vers la fin de la nuit en marchant sur la mer, et il voulait les dépasser.
49 En le voyant marcher sur la mer, les disciples pensèrent que c’était un fantôme et ils se mirent à pousser des cris.
50 Tous, en effet, l’avaient vu et ils étaient bouleversés. Mais aussitôt Jésus parla avec eux et leur dit : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez pas peur ! »
51 Il monta ensuite avec eux dans la barque et le vent tomba ; et en eux-mêmes ils étaient au comble de la stupeur,
52 car ils n’avaient rien compris au sujet des pains : leur cœur était endurci.
53 Après la traversée, abordant à Génésareth, ils accostèrent.
54 Ils sortirent de la barque, et aussitôt les gens reconnurent Jésus :
55 ils parcoururent toute la région, et se mirent à apporter les malades sur des brancards là où l’on apprenait que Jésus se trouvait.
56 Et dans tous les endroits où il se rendait, dans les villages, les villes ou les campagnes, on déposait les infirmes sur les places. Ils le suppliaient de leur laisser toucher ne serait-ce que la frange de son manteau. Et tous ceux qui la touchèrent étaient sauvés. ©AELF

Jean 6, 15-21

15 Mais Jésus savait qu’ils allaient venir l’enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul.
16 Le soir venu, ses disciples descendirent jusqu’à la mer.
17 Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l’autre rive. C’était déjà les ténèbres, et Jésus n’avait pas encore rejoint les disciples.
18 Un grand vent soufflait, et la mer était agitée.
19 Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades (c’est-à-dire environ cinq mille mètres), lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de peur.
20 Mais il leur dit : « C’est moi. N’ayez plus peur. »
21 Les disciples voulaient le prendre dans la barque ; aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient. ©AELF

LE SYMBOLE DE LA MER DANS LA BIBLE

LA MARCHE SUR LES EAUX

Ouvrir la page

 Le symbole de la mer dans la Bible






RÉFÉRENCES BIBLIQUES : l’eau dans la Bible

  • Gn 1,10 (Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon)
  • Ps 95,5 (La mer est à lui, c'est lui qui l'a faite; La terre aussi, ses mains l'ont formée).
  • Pr 8, 29 (Lorsqu'il donna une limite à la mer, Pour que les eaux n'en franchissent pas les bords, Lorsqu'il posa les fondements de la terre…).
  • Ps 74, 13 (Tu as fendu la mer par ta puissance, Tu as brisé les têtes des monstres sur les eaux).
  • Ps 78, 13 (Il fendit la mer et leur ouvrit un passage, Il fit dresser les eaux comme une muraille).
  • Ps 136, 13-14 (Celui qui coupa en deux la mer Rouge, Car sa miséricorde dure à toujours! - Qui fit passer Israël au milieu d'elle, Car sa miséricorde dure à toujours !)
  • Ps 65, 7 (Il apaise le mugissement des mers, le mugissement de leurs flots, Et le tumulte des peuples).
  • Is 40,12 (Qui a mesuré les eaux dans le creux de sa main, Pris les dimensions des cieux avec la paume, Et ramassé la poussière de la terre dans un tiers de mesure? Qui a pesé les montagnes au crochet, Et les collines à la balance ? )
  • Mi 7, 19 (Michée)(Il aura encore compassion de nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés).
  • Jr 5,22 (Ne me craindrez-vous pas, dit l'Éternel, Ne tremblerez-vous pas devant moi? C'est moi qui ai donné à la mer le sable pour limite, Limite éternelle qu'elle ne doit pas franchir; Ses flots s'agitent, mais ils sont impuissants; Ils mugissent, mais ils ne la franchissent pas). 
  • Ex 14 , 19-25 (passage de la Mer Rouge).
  • Jon 1, 1-2, 11 (La parole de l'Éternel fut adressée à Jonas, fils d'Amitthaï, en ces mots : Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle! car sa méchanceté est montée jusqu'à moi). - (Ils lui dirent : Que te ferons-nous, pour que la mer se calme envers nous? Car la mer était de plus en plus orageuse).
  • Mc 5, 13 (Il le leur permit. Et les esprits impurs sortirent, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se précipita des pentes escarpées dans la mer : il y en avait environ deux mille, et ils se noyèrent dans la mer.

Aucun commentaire