Activité caté : la fille de Jaïre revient à la vie selon Marc 5, 21-43

juin 12, 2021 0 comments

Mots cachés : "Jeune fille, je te le dits, lève-toi"


Mots cachés : "Jeune fille, je te le dis, lève-toi"

Réalisation KT42 - Année 2021
Évangile du dimanche, 13ème Semaine du Temps Ordinaire — Année B


Mots cachés la fille de Jaïre réponses


Comprendre le récit de la fille de Jaïre (Jaïrus)

1°) Pour que Dieu fasse un miracle il faut avoir la Foi à l’image de ce chef de la synagogue qui supplie Jésus d’imposer ses mains sur sa fille pour qu’elle guérisse.

2°) Imposer ses mains signifie transmettre une force et établir un lien privilégié avec un autre. Jaïre a une confiance totale en Jésus et sait qu’il va guérir sa fille

3°) La foi est souvent mise à l’épreuve. Ici, on annonce à Jaïre que sa fille est morte et qu’il est inutile d’emmener Jésus vers elle. Mais Jésus le rassure et Jaïre continue d’avoir confiance en lui.

4°) Quand Jésus arrive, on sait que la fille est morte puisque les gens pleurent… mais Jésus continue à rassurer le père et décide de lui montrer les fruits de sa Foi. C’est pourquoi, il ne prend avec lui que les parents de la fille et trois de ses disciples. Il ne veut pas faire de spectacle ou de mise en scène mais simplement rendre la vie à la fille

5°) Jésus prend simplement la main de la fille, comme son père peut le faire et lui dit seulement : « Lève-toi ». Il fait comme un père avec un enfant qui est tombé.

6°) Cette scène est à l’image de la résurrection où Dieu le Père ressuscitera son Fils Unique Jésus-Christ.

► Lire la suite sur saint.athanase.free.fr (Eglise copte orthodoxe)
► ou ICI si le lien ci-dessus ne fonctionne plus


Caté : rencontre intergénérations sur les rencontres de Jésus

Dont une partie avec le récit de la guérison de la fille de Jaïre


BD : la guérison de la fille de Jaïre

Les BD sont téléchargeables dans un dossier Google
Mise en page KT42 - illustrations internet

Lien du dossier Google



Maquette : la guérison de la fille de Jaïre

Vous trouverez sur le site mylittlehouse de nombreuses maquettes réalisées par Didier Martin. Bon nombre des projets postés sur son blog sont gratuits pour vous permettre de télécharger et d'utiliser et de partager avec les autres. Il demande simplement ne pas utiliser ces articles à des fins commerciales, et de garder ses crédits et droits d'auteur avec les articles et les projets.

Télécharger la maquette en couleur.pdf
Télécharger la maquette en noir et blanc 1 .pdf
Télécharger la maquette en noir et blanc 2 .pdf



Dialogue pastoral

► Télécharger le déroulement ic

Catéchèse1 : Réfléchir sur les passages à vivre à l’adolescence.
Catéchèse2 : sur la difficulté de prendre sa place et d’être soi-même. Découvrir la force et la vie apportées par la foi en Jésus.
Catéchèse 3 : Faire confiance à Jésus pour vivre des transformations et grandir.
Catéchèse 4 ; Développer la vie spirituelle. Rencontrer Jésus et goûter à sa présence.
Catéchèse 5 : Espérer et s’engager au nom de sa foi. Se laisser inspirer par le témoignage de sainte Kateri Tekakwitha

Livret traduit pat KT42



Diaporama : la fille de Jaïre

Photos sur Free Bible images
Avec l'histoire de la femme aux pertes de sang

http://freebibleimages.org/photos/lumo-jairus/


Illustrations sur Free Bible Images
Avec l'histoire de la femme aux pertes de sang

  http://www.freebibleimages.org/illustrations/jairus-daughter/

Visuels : la fille de Jaïre 

Tableau Pinterest






Lire le récit selon Marc 5, 21-43


En ce temps-là, Jésus regagna en barque l’autre rive, et une grande foule s’assembla autour de lui. Il était au bord de la mer. Arrive un des chefs de synagogue, nommé Jaïre. Voyant Jésus, il tombe à ses pieds et le supplie instamment : « Ma fille, encore si jeune, est à la dernière extrémité. Viens lui imposer les mains pour qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. » Jésus partit avec lui, et la foule qui le suivait était si nombreuse qu’elle l’écrasait. Or, une femme, qui avait des pertes de sang depuis douze ans… – elle avait beaucoup souffert du traitement de nombreux médecins, et elle avait dépensé tous ses biens sans avoir la moindre amélioration ; au contraire, son état avait plutôt empiré – … cette femme donc, ayant appris ce qu’on disait de Jésus, vint par-derrière dans la foule et toucha son vêtement. Elle se disait en effet : « Si je parviens à toucher seulement son vêtement, je serai sauvée. » À l’instant, l’hémorragie s’arrêta, et elle ressentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal. Aussitôt Jésus se rendit compte qu’une force était sortie de lui. Il se retourna dans la foule, et il demandait : « Qui a touché mes vêtements ? » Ses disciples lui répondirent : « Tu vois bien la foule qui t’écrase, et tu demandes : “Qui m’a touché ?” » Mais lui regardait tout autour pour voir celle qui avait fait cela. Alors la femme, saisie de crainte et toute tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité. Jésus lui dit alors : « Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal. » Comme il parlait encore, des gens arrivent de la maison de Jaïre, le chef de synagogue, pour dire à celui-ci : « Ta fille vient de mourir. À quoi bon déranger encore le Maître ? » Jésus, surprenant ces mots, dit au chef de synagogue : « Ne crains pas, crois seulement. » Il ne laissa personne l’accompagner, sauf Pierre, Jacques, et Jean, le frère de Jacques. Ils arrivent à la maison du chef de synagogue. Jésus voit l’agitation, et des gens qui pleurent et poussent de grands cris. Il entre et leur dit : « Pourquoi cette agitation et ces pleurs ? L’enfant n’est pas morte : elle dort. » Mais on se moquait de lui. Alors il met tout le monde dehors, prend avec lui le père et la mère de l’enfant, et ceux qui étaient avec lui ; puis il pénètre là où reposait l’enfant. Il saisit la main de l’enfant, et lui dit : « Talitha koum », ce qui signifie : « Jeune fille, je te le dis, lève-toi! » Aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher – elle avait en effet douze ans. Ils furent frappés d’une grande stupeur. Et Jésus leur ordonna fermement de ne le faire savoir à personne ; puis il leur dit de la faire manger.

Commentaires

Voir aussi

{{posts[0].title}}

{{posts[0].date}} {{posts[0].commentsNum}} {{messages_comments}}

{{posts[1].title}}

{{posts[1].date}} {{posts[1].commentsNum}} {{messages_comments}}

{{posts[2].title}}

{{posts[2].date}} {{posts[2].commentsNum}} {{messages_comments}}

{{posts[3].title}}

{{posts[3].date}} {{posts[3].commentsNum}} {{messages_comments}}

Mots clés

Formulaire de contact